Présentation de Guillaume BEYENS

Guillaume BEYENS est Directeur Général de la société ADISTA, Opérateur de Services Hébergés (CA : 75 M€, 400 personnes).

Guillaume BEYENS travaille depuis trente ans dans les services informatiques pour les entreprises et les collectivités.  Spécialisé depuis une vingtaine d’année en tant qu’opérateur hébergeur, il gère de grands projets d’infrastructure de types DataCenter et Hébergements de données de santé.

Membre Fondateur du Cluster Numelink et actif lors de la fusion pour créer Digital League (1er Cluster Numérique Français), Guillaume BEYENS est investi dans la vie sociale (Université, Grandes Ecoles, Fondations…).

Intéressé par la montée en puissance de l‘Internet des Objets et des implications sur les débits, le stockage et les traitements, il préconise des infrastructures au plus près des systèmes générateurs de données (Edge Computing)

Guillaume BEYENS interviendra en tant qu’animateur sur la seconde table ronde et développera une approche technique sur le thème : « l’IoT : flux de données, débit et stockage »

Présentation de Serge ZAREMBOWITCH

 

Serge ZAREMBOWITCH est le Directeur du Développement Numérique et de l’Innovation au Département de la Loire. Il a contribué activement à la mise en place sur son territoire d’une politique volontariste,  dans le cadre du programme « Cyberloire » fondé sur le développement simultané des infrastructures, des usages et des services.  à ce titre, il a notamment mis en place  le Réseau d’Initiative Public LOTIM Télécom, opéré par Axione, dont l’objectif principal est la couverture des Zones d’activité économique en Très Haut Débit. Il a également soutenu le développement  du réseau  Numélink intégré à présent au cluster régional Digital League.

Le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique de la Loire (SDTAN) approuvé en 2011 a été modifié en 2013 pour d’approuver le projet THD 42 du Syndicat Intercommunal d’énergies de la Loire (SIEL) visant à couvrir l’ensemble du territoire en réseaux FTTH, puis en 2015  afin d’intégrer un volet spécifique « Services et Usages Numériques » destiné à donner un nouveau souffle au programme « Cyberloire ».

En effet, le Département de la Loire souhaite s’investir fortement pour accompagner  la transition digitale et moderniser l’action  publique. Les objets connectés offrent de plus en plus de possibilités pour améliorer les services aux usagers. Des ateliers de créativité sont organisés directement avec eux pour imaginer les services de demain et préparer les mutations du travail qui vont en résulter pour les agents de la collectivité.